Formation Recherche



Master


Les masters délivrés par l’ENSFEA (en propre et en co-accréditation) sont adossés à la recherche, quels que soient les orientations professionnelles visées. Ces masters représentent un vivier de recrutement de doctorants.

Mention « Enseignant du Second Degré » (ESD)

Parmi les enseignements dispensés à l’ENSFEA, la formation des enseignants des établissements de l’enseignement agricole, mission principale de l’école, implique une interrelation entre des savoirs disciplinaires, des savoirs didactiques et pédagogiques pour accompagner l’apprentissage du métier.

Ce master MEEF, adossé à l’UMR EFTS, s’appuie de manière intrinsèque sur les recherches en éducation. Il est aussi irrigué, de manière croisée, par les autres champs de recherche des différentes UMR dont l’ENSFEA est co-tutelle ou partenaire (LEREPS, LISST-DR, AGIR, EDB, IRIT). Ces recherches portent sur des problématiques stratégiques pour l’enseignement agricole comme la réforme des diplômes et des institutions, l’enseignement de la transition agroécologique, l’enseignement via le numérique, la prise en compte des troubles dys, le vivre ensemble et les valeurs de la République. Il s’agit de faire découvrir au futur enseignant de nouvelles références didactiques, pédagogiques, techniques pour l’exercice de son métier, de développer la capacité à comprendre et mobiliser des résultats de recherche en éducation et de l’initier à l’innovation pédagogique.

Cette formation a également pour objectif de préparer les étudiants à accompagner des élèves qui seront différents acteurs dans les transitions en cours qui touchent le monde agricole au sens large. Cette formation à l’accompagnement, dont les étudiants auront la charge dans leur profession future, s’appuiera sur des recherches interdisciplinaires (agronomie, zootechnie, sociologie, géographie, sciences économiques et de gestion, informatique…) auxquelles participent les formateurs de l’ENSFEA. Par exemple, traiter en interdisciplinarité une question liée à la transition agroécologique, cela vise à développer chez les étudiants une approche critique et réflexive pour aborder une question complexe, multidimensionnelle et socialement vive. Il s’agit, pour ces étudiants, d’apprendre à problématiser une question pour conduire un projet en pluridisciplinarité relatif à la gestion durable des ressources agricoles et/ou naturelles. Cet enseignement vise aussi à identifier et à comprendre les dispositifs de recherche-développement-formation dans lesquels ils pourront s’inscrire dans leurs établissements futurs, mais aussi à découvrir diverses connaissances et méthodes d’investigation produites par ces recherches leur permettant de concevoir des dispositifs de formation adaptés pour répondre aux enjeux de la transition agroécologique des systèmes agricoles et alimentaires auxquels sont confrontés leur propre public en formation.

Et enfin, la formation par la recherche est associée à la réalisation d’un mémoire. Elle vise l’apprentissage de la définition d’une problématique à partir d’un questionnement ancré dans l’exercice du métier d’enseignant dans ses différentes dimensions (enseignement d’une discipline, enjeux éducatifs, mise en oeuvre des missions de l’enseignement agricole) et d’une bibliographie scientifique. Elle ambitionne de permettre au futur enseignant d’échanger avec de nombreux interlocuteurs (collègues, formateurs, parents, chercheurs, inspecteurs, etc.) et de disposer de repères scientifiques (complémentaires à ceux de sa propre expérience) pour se développer professionnellement, tout au long de sa carrière.

Master MEEF mention ESD

Parcours « Ingénierie de la Formation et des Systèmes d’Emplois » (IFSE)

Les travaux menés par l’équipe du LEREPS au sein de l’ENSFEA sont structurés autour d’un thème fédérateur : les aspects économiques des transitions sociétales, au Nord comme au Sud. Ils traitent plus précisément des dynamiques de changement des systèmes productifs dans les territoires en termes d’innovation technologique, organisationnelle et institutionnelle. Pour comprendre ces dynamiques, ils analysent le rôle de l’action collective sous toutes ses formes : les politiques publiques d’abord, mais aussi les formes de prise de décision participative et les stratégies d’organisation des réseaux d’acteurs.

Dans le master IFSE nouvellement adossé au LEREPS, l’étude des transformations qui affectent les systèmes d’emplois et les référentiels de compétences est placée au centre de l’analyse des transitions sociétales. Dans le cadre des enseignements dispensés par les chercheurs du LEREPS en économie de l’éducation, du travail et du développement, il s’agit notamment d’examiner l’influence des systèmes de formation dans les processus de création de nouvelles connaissances et d’innovation. L’un des objectifs visés par ces enseignements est de doter les étudiants de connaissances opératoires pour concevoir des dispositifs de formation adaptés aux nouvelles exigences de l’économie du savoir.

Master IFSE

Parcours « AgroFood Chain – Innovation and Sustainability » (AFC)

Depuis sa création en 2005, les contenus dispensés dans le master « AgroFood Chain – Innovation and Sustainability » n’ont eu de cesse d’évoluer pour s’adapter aux changements de nos sociétés. Dans un contexte de transition démographique et de transition agroécologique des filières agroalimentaires au niveau national comme international, les contenus de ce parcours de formation, adossé récemment à l’UMR AGIR, traitent entre autres de l’agroécologie, de la sécurité alimentaire et du développement durable. Cette formation s’inscrit ainsi au cœur du plan d’action « enseigner à produire autrement » défini par le ministère de l’Agriculture dans le cadre du projet agroécologique visant à engager l’agriculture française vers une triple performance environnementale, économique et sociale.

Résolument pluridisciplinaire, la transition agroécologique telle qu’abordée dans ce master se trouve en parfaite adéquation avec les travaux de recherche développées à l’ENSFEA qui en a fait l’un des trois axes de son projet scientifique. La transition agroécologique est traitée selon trois prismes :

1) par les agronomes et zootechniciens de l’UMR AGIR qui s’intéressent aux problématiques liées à l’agrobiodiversité,

2) par les chercheurs en biologie-écologie de l’UMR EDB visant à produire des connaissances sur les mécanismes responsables de la perte ou de la création de biodiversité dans les écosystèmes et enfin,

3) par les économistes de l’UMR LEREPS qui s’intéressent à la question cruciale de la gouvernance territoriale des ressources naturelles par des acteurs multiples.

Master AFC

Parcours type « Territoires Ruraux »

Les recherches menées par les membres du LISST-DR au sein de l’ENSFEA portent sur les dynamiques des territoires, un des axes développés dans le projet scientifique de l’établissement, tant dans les pays du Nord que du Sud, en réponse aux enjeux sociétaux majeurs (diversité et durabilité des agricultures, processus d’innovation pour la transition agro-écologique, systèmes alimentaires localisés, ancrage territorial des exploitations agricoles et des systèmes alimentaires, modes de vie et sociabilités en milieu rural) et aux politiques territoriales, etc. Ces territoires, qui ont connu au cours du XXe siècle de profonds changements socio-spatiales sont aujourd’hui l’objet de nombreux défis : alimentaire, environnemental, urbain, réorganisation des territoires du politique, etc.

Ce parcours de formation adossé à cette unité de recherche répond aux besoins de compétences dans ce domaine à savoir : construire une capacité d’analyse des mécanismes de transformation des territoires ruraux dans leurs différentes dimensions et fonctions, des cadres de référence de l’action publique en faveur du développement rural, des modes de mobilisation et de coordination des acteurs dans la mise en œuvre et la gestion des projets de développement, et des principes de montage et de conduite de projets ou de recherche appliqués aux espaces ruraux. Ces objectifs généraux vont se décliner pour le parcours professionnel (Ingénierie du développement) dans la capacité d’innovation en situation d’élaboration et de conduite de projets de développement territorial, et dans le parcours recherche (Recherche et développement) dans la capacité à construire un cadre d’analyse et une problématique de thèse.

Parcours type « Gestion Sociale de l’Environnement – Valorisation des Ressources Territoriales » (GSE-VRT)

Les travaux menés par le LEREPS au sein de l’ENSFEA portent notamment sur les thématiques relatives à la transition agro-écologique, à l’ancrage territorial des activités agricoles et rurales, aux processus de création et de partage de la valeur dans les filières, à l’évaluation économique des services écosystémiques et à la gestion collective des ressources naturelles par des acteurs multiples.

Du fait de ces orientations, ces travaux ont vocation à nourrir les enseignements en économie de l’environnement et des ressources naturelles dispensés dans ce master par les chercheurs du LEREPS. La présence dans ce master leur offre également des opportunités pour tisser des liens de coopération scientifiques avec d’autres membres de l’équipe pédagogique (géographes, sociologues et écologues). En outre, les étudiants de ce master représentent un vivier pour recruter de futurs doctorants. Enfin, l’implication dans ce diplôme permet d’opérer des complémentarités avec les enseignements réalisés dans le dispositif de la formation des enseignants (parcours en économie du MEEF ENSFEA et des réservés).

Master GTDL


Revenir en haut de page


Doctorat et HDR


. Chloé Barbier

Titre de la thèse : « Faire » et « penser » le pain, entre villes et campagnes, Identités, formes d’action collective et dynamiques territoriales du métier de Paysan-Boulanger.
École doctorale : TESC
Équipe de recherche : UMR LISST
Direction : Hélène Guétat Bernard & Pascale Moity-Maïz

. Nathalie Germaine Biyiha Nlong

Titre de la thèse : Analyse des postures et pratiques enseignantes pour l’enseignement apprentissage des Questions Socialement Vives de l’Éducation au Développement Durable en milieu scolaire secondaire.
École doctorale : CLESCO
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Nathalie Panissal & Pierre Fonkoua (Cameroun)

. Adriana Blache

Titre de la thèse : Entre “développement” et conservation de l’environnement : jeux de pouvoir, conflits d’usage et marginalisation en Tanzanie.
École doctorale : TESC
Équipe de recherche : UMR LISST
Direction : Hélène Guétat-Bernard & Bernard Charlery de la Masselière

. Séverine Bon-Larigauderie

Titre de la thèse : L’innovation dans le champs de l’éducation à la citoyenneté en milieu rural : représentation, conception, réalisation, évaluation d’actions innovantes au sein d’un établissement d’enseignement agricole.
École doctorale : CLESCO
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Nathalie Panissal

. Aurélie Canizares (soutenance de thèse le 13/07/2022)

Titre de la thèse : La circulation des savoirs dans l’enseignement de l’information-documentation : une approche systémique des concepts médiation, médiatisation et dispositif.
École doctorale : ALLPH@
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Cécile Gardiès

. Théa Corler

Titre de la thèse :
École doctorale :
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Alfredo Lescano

. Bruno Corneille

Titre de la thèse : Les jardins, lieux de savoir et dispositifs de médiation : vers une expérience de nature.
École doctorale : ALLPH@
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Isabelle Fabre & Cédric Ait Ali

. Kokou Danhoussrou

Titre de la thèse : Étude de la catégorisation des élèves de terminale dans le processus d’orientation vers l’enseignement supérieur.
École doctorale : CLESCO
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Hélène Veyrac & Julie Blanc

. Laëtitia Driss

Titre de la thèse : Étude de l’écologie du ravageur de la noisette Palomena prasina L. (Hemiptera: Pentatomidae), dans une perspective de développer une lutte intégrée.
École doctorale : SEVAB
Équipe de recherche : UMR EDB
Direction : Alexandra Magro & Rachid Hamidi
Financement : Bourse CIFRE

. Mohamed Faro

Titre de la thèse : L’agriculture face à la périurbanisation.
École doctorale : TESC
Équipe de recherche : UMR LISST
Direction : Mohamed Gafsi

. Déborah Federico

Titre de la thèse : L’hérédité non-génétique en évolution: approches théoriques et expérimentales.
École doctorale : SEVAB
Équipe de recherche : UMR EDB
Direction : Alexandra Magro & Arnaud Pocheville

. Floriane Geynet

Titre de la thèse : Les effets de la ludification des apprentissages sur la médiation des savoirs en écologie.
Ecole doctorale : ALLPH@
Equipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Cécile Gardiès & Laurent Fauré

. Nathalie Gouzi

Titre de la thèse : L’évaluation sans note à l’échelle d’une filière de BTSA GPN. En mesurer ses effets.
École doctorale : CLESCO
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Nicolas Hervé & Christine Ducamp

. Sylviane Jan-Lopez

Titre de la thèse : Analyse de l’activité d’élèves de l’enseignement agricole en situation de travail, lors de situations d’accidents.
École doctorale : CLESCO
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Hélène Veyrac

. Abdourahmane Idaly Kamara

Titre de la thèse : Le Partenariat Public Privé dans la Formation professionnelle : une réponse possible pour améliorer l’insertion des jeunes au marché du travail dans les pays du sud ? Les cas des Centres Sectoriels de Formation Professionnelle et des Clusters au Sénégal.
École doctorale : TESC
Équipe de recherche : UMR LEREPS
Direction : Jean-Pierre Del Corso & Ibrahima Thiam (Sénégal)/Guillaume Gillet (tuteur)

. Pénélope Laporte

Titre de la thèse : Co-construire la durabilité des filières agricoles : quels rôles des structures collectives dans le renforcement des capacités d’adaptation des agriculteurs face aux changements ?
École doctorale : TESC
Équipe de recherche : UMR LISST
Direction : Mohamed Gasfi & Ichem Amichi

. Diana Merino Ayanegui

Titre de la thèse : Le passage de l’internationalisation à la mondialisation. Quels effets sur le tissu productif de la région Occitanie ? Quelles conséquences pour la politique économique régionale ?
École doctorale : TESC
Équipe de recherche : UMR LEREPS
Direction : Jean-Pierre Del-Corso et Gabriel Colletis

. Maurice Miara

Titre de la thèse : Effets de la ludification des apprentissages sur la médiation des savoirs en écologie.
École doctorale : TESC
Équipe de recherche : UMR LISST
Direction : Mohamed Gafsi & Ichem Amichi
Financement : Bourse CIFRE

. Emile Mougamba Mboumba

Titre de la thèse : Approche socio-filmique des nouvelles formes d’organisations du travail : enjeux de la polyvalence et de la gestion des ressources humaines en milieu productif.
École doctorale : TESC
Équipe de recherche : UMR LISST
Direction : Jean-Pascal Fontorbes & Micheline Marie-Sainte

. Sandrine Pavan

Titre de la thèse : La résidence d’artiste pour penser les manières d’habiter les espaces éducatifs : une recherche-collaborative au sein des CDI de lycées agricoles. Les terrains de thèses qui ont été approchés par les professeurs-documentalistes, sont trois EPLEFPA de la Région Occitanie, Saint-Gaudens, Ondes et Castelnau-le-Lez.
École doctorale : ALLPH@
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Isabelle Fabre & Cédric Aït-Ali
Financement : Ministère de l’Agriculture/ENSFEA

. Marie-Lucille Pouyot

Titre de la thèse : La question socialement vive de la crise migratoire dans l’éthique professionnelle des enseignants.
École doctorale : CLESCO
Équipe de recherche : UMR EFTS
Direction : Nathalie Panissal & Nicolas Hervé

. Ricardo Santiago-Araujo

Titre de la thèse : Apprentissage conformiste en savoir culturel.
École doctorale : SEVAB
Équipe de recherche : UMR EDB
Direction : Jean-Louis Hemptinne & Guillaume Isabel

. Yaoyun Zhang

Titre de la thèse : Évaluation de la durabilité des systèmes de culture de la plaine du Nord de la Chine.
École doctorale : École Doctorale Environnements Santé n°554 – Université Bourgogne Franche-Comté
Équipe de recherche : UMR AGIR (basée à l’UMR Agroécologie (Dijon)
Direction : Laurent Bedoussac & Nicolas Munier-Jolain

2022 (en cours)

Cathy Milou

Soutenir le changement institutionnel en agriculture avec l’artefact médiateur “qualité” : le cas d’une démarche collective de transition agroécologique.
UMR LEREPS, 18/01/2022, à l’ENSFEA.
Direction : Charilaos Képhaliacos & Jean-Pierre Del Corso (ENSFEA, UMR LEREPS)

Chloé Le Brun

Luttes et revendications individuelles et collectives de vigneronnes et contestations des rapports de genre en viticulture.
UMR LISST-DR, 11 janvier 2022, à l’école d’ingénieurs de Purpan.
Direction : Hélène Guétat-Bernard (ENSFEA, UMR LISST-DR) & Alexis Annes.

2022 (en cours)

Marie Dervillé

Elevage laitier, communs et communautés dans les transitions : une approche en termes de régime de droits de propriété.
UMR LEREPS, 4 février 2022 (en visioconférence).
Direction : Jean-Pierre Del Corso (ENSFEA, UMR LEREPS)


Revenir en haut de page


Séminaires


Au sein de chaque unité de recherche de l’établissement, des séminaires de recherche sont organisés plusieurs fois par an. Ils constituent un espace dédié à la présentation des travaux des chercheurs et des doctorant·e·s. Il s’agit à la fois d’un lieu d’échange scientifique et de formation à la recherche. Les étudiants de masters sont invités à y participer.



Médiation des savoirs

Ce séminaire est principalement dédié à la discussion de recherches en cours ou récentes sur la médiation numérique des savoirs. Ces recherches porteront en particulier sur l’étude des pratiques d’enseignement dans des dispositifs mixant information, construction des connaissances et savoirs. Différents leviers sont étudiés, notamment au niveau de l’organisation des espaces et de l’étayage des pratiques d’enseignement. Ces recherches s’inscriront aussi sur l’étude de la médiation des savoirs dans ses dimensions techniques, symboliques et langagières. Dans ce cadre, ce séminaire s’appuie particulièrement sur les travaux des chercheurs, doctorants et postdoctorants de l’UMR EFTS travaillant sur ces thématiques et amenant à des discussions croisées. Il est ouvert à tous les étudiants de master et chercheurs intéressés par les questions abordées.



Sociétés Images et Sons (SIS)

Cette rencontre scientifique interdisciplinaire est centrée sur la Création recherche cinématographiques en Sciences Humaines et Sociales, un séminaire de formation par la recherche pour les doctorants coordonné par Olivier Bories, MCF en aménagement de l’espace, ENSFEA et Anaïs Marshall, MCF, UT2J.

Visualiser l’affiche de la 17ème édition du Séminaire Sociétés Images et Sons (2021/2022).

Séminaire 1 : 12 novembre 2021

Traits et regards de chercheur(e)s en sciences sociales : dessiner et/ou faire dessiner l’anthropocène.

Séminaire 2 : 05 janvier 2022

Entendre les paysages.

Séminaire 3 : 23 février 2022

Penser la banlieue par l’image.

Séminaire 4 : 14 avril 2022

Filmer et photographier le métier. Être berger.

Séminaire 5 : 08 juin 2022

Traces par l’audiovisuel. Les archives d’Haïti.



Questions Socialement Vives (QSV)

DatesThématiques
06/10/2021 à 14h30Travaux de Sara Stoltz sur la pensée éthique et le débat
03/12/2021 à 14h00Résultats du projet LéA Inquire par Nadia Cancian et Amélie Lipp Travaux de Michel Vidal sur la place du corps dans l’enseignement des QSV.
13/01/2022 à 14h00Posture des enseignants et didactique des QSV : travaux de Benjamin Germann, Nicolas Hervé et Nathalie Panissal
18/03/2022 à 14h00Pensée politique et didactique des QSV : travaux de Marie-Lucille Pouyot + invité
30/06/2022 au 01/07/2022 à FloracPosture des enseignants Analyse socio-épistémologique et didactique des QSV

Réservées aux étudiants de masters, aux doctorants et aux post-doctorants, des écoles d’été ou Summer Schools, se tiennent chaque année en partenariat avec l’ENSFEA. Ces écoles d’été permettent de multiplier les rencontres et les échanges autour de problématiques d’études bien précises, comme par exemple celle de la l’agroécologie. Elles sont également une excellente opportunité d’élargir le réseau et de faire ainsi avancer la recherche et la formation.

« International Summer School of AgroEcology » (ISSAE)

Depuis 2010, un certain nombre d’étudiants inscrits en Masters (AgroFood Chain ou MEEF) participent à cette École d’été dont les fondateurs sont deux enseignants-chercheurs de l’UMR EDB. Depuis septembre 2015, elle est devenue un projet de partenariat stratégique du programme Eramus+. 

Cette École d’été poursuit trois objectifs principaux :

  • Dresser un inventaire des pratiques innovantes d’enseignement en agroécologie ;
  • Analyser des scénarios durables d’agroécologie par une compréhension fine des interactions entre les connaissances scientifiques en écologie et les pratiques des producteurs et les attentes de la société ;
  • Développer des méthodes pédagogiques pour former les individus à la transition agroécologique. L’enjeu est de concevoir des stratégies d’apprentissage qui contournent les blocages provoqués par l’innovation et qui soient adaptées à la complexité de l’agroécologie à la croisée des sciences, des pratiques et des demandes sociales. 

 
Haut de page ↑