Master métier de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) – Mention du second degré (SD)

Niveau de diplôme : Master (Bac +5)
Domaine d’études : Métier de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (MEEF)
Mention : Second Degré
Accessible en : Formation initiale, Formation continue par la VAP
Lieu de la formation : ENSFEA, Toulouse-Auzeville
Crédits européens : 120 ECTS

Plaquette MEEF mention SD

Le master « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation » (MEEF) articule des enseignement théoriques et pratiques avec des stages d’observation, de pratique accompagnée et en responsabilité. Il vise l’acquisition des compétences professionnelles nécessaires à l’exercice des métiers de l’enseignement et de la formation dans le contexte spécifique des établissements d’enseignement agricole.

Les compétences visées sont :

  • disciplinaires
  • didactiques
  • pédagogiques
  • numériques
  • pratiques des langues
  • exercice du métier : fonctionnement d’un établissement, connaissances des publics de l’enseignement agricole, gestion des conflits, psychologie des adolescents …
  • méthodologies de recherche et analyses de situations professionnelles
  • conception et rédaction d’un mémoire de master faisant le lien entre les questions et les problématiques professionnelles et les questions scientifiques en enseignement

Objectifs de la formation

  • Former à l’exercice des activités d’un enseignant dans un établissement d’enseignement agricole qui remplit cinq missions : concevoir, animer des séquences d’enseignement, évaluer les apprentissages en formation initiale et continue, participer à l’animation et au développement du milieu agricole et rural, à l’insertion scolaire, sociale et professionnelle des élèves, stagiaires et étudiants, à des actions de coopération internationale ;
  • Acquérir des compétences pour le concours d’enseignant de l’enseignement agricole
  • Initier à une démarche de recherche en lien avec le métier pour innover et faire évoluer sa pratique.

Débouchés

Les titulaires d’un master MEEF SD peuvent accéder : aux concours d’enseignants de l’enseignement technique agricole public et privé, mais ils peuvent aussi exercer des métiers dans des structures de conseil (par exemple pour les parcours en productions animales ou en productions végétales), de formation et d’animation dans des structures privées, associatives ou des collectivités territoriales.

La formation déployée dans ce master MEEF permet d’assurer des missions de formation des publics jeunes et adultes, d’assurer la gestion de projets, de conduire des actions d’animation artistique et culturelle (spécifique au parcours éducation socioculturelle), des missions d’aménagement des territoires (par exemple pour le parcours AEN), des missions d’animation et de médiations (parcours TIM, forêt, AEN, PV, PA ou économie).

Equipe pédagogique

L’équipe pédagogique est constituée de formateurs de l’ENSFEA et de professionnels (ou acteurs) de l’enseignement technique agricole. A l’ENSFEA, elle est composée d’enseignants-chercheurs et d’enseignants détachés du secondaire.

Cette équipe pluridisciplinaire associe des compétences en sciences de l’éducation et des compétences disciplinaires dans les principaux champs scientifiques et techniques couverts par l’enseignement agricole.

Pour mettre en œuvre la formation, l’ENSFEA mobilise les compétences de l’ensemble de l’enseignement supérieur agricole dans le cadre de partenariats conventionnés.

Plaquette de présentation

En Master 1

438 heures de cours (18 semaines réparties en 8 regroupements à l’Ensfea) et 8 semaines de stage en établissement d’enseignement agricole.

Les périodes de stage en établissement ont pour objectifs :

  • la découverte du métier et du contexte d’exercice dans l’enseignement agricole,
  • la découverte de l’environnement numérique du lieu de stage,
  • la pratique accompagnée de la classe,
  • la définition d’une problématique de mémoire en sciences de l’éducation après l’immersion dans un contexte éducatif.

En Master 2

362 heures de cours (12 semaines réparties en 5 regroupements à l’Ensfea) et 10 semaines de stage en établissement d’enseignement agricole

Le stage est un temps de formation qui permet l’observation, une immersion professionnelle et un exercice progressif du métier.

La formation privilégie les mises en situation concrètes et les échanges entre étudiants, pour favoriser l’apprentissage du travail en équipe en établissement, la mise en œuvre de projets éducatifs et pédagogiques pour apprendre à enseigner en interdisciplinarité.

Programme

La formation se déroule sur deux ans. Elle s’articule autour de blocs de compétences complémentaires :

Des enseignements du tronc commun

  • CV : Cadres et Valeurs des métiers de l’éducation
  • EA : L’enseignement agricole dans ses contextes
  • PR : Pratiques relationnelles
  • NUME : Numérique éducatif
  • LV : Langue vivante
  • PRIR : Pratique réflexive et initiation à la recherche

Des enseignements spécifiques du parcours disciplinaire

  • SD : Maîtrise des savoirs disciplinaires
  • MED : Méthodes d’enseignement liées à la discipline

UE par semestre

  • Cadres et Valeurs des métiers de l’éducation : « Ethique professionnelle dans les métiers de l’éducation » – ⌚40h 🎓4 ECTS
  • L’enseignement agricole dans ses contextes : « Etablissement et formation » ⌚22h 🎓4 ECTS
  • Maîtrise des savoirs disciplinaires : « Socle de connaissance et d’outils disciplinaires » ⌚44h 🎓6 ECTS
  • Méthodes d’enseignement liées à la discipline : « Situations professionnelles d’enseignement » ⌚48h 🎓 7 ECTS
  • Pratiques relationnelles : « Se préparer à interagir avec des jeunes » ⌚28h 🎓2 ECTS
  • Numérique éducatif : « Enjeux du numérique éducatif » ⌚18h 🎓 2 ECTS
  • Langue Vivante ⌚12h 🎓1 ECTS
  • Pratique réflexive et initiation à la recherche 1 ⌚18h 🎓4 ECTS
  • L’enseignement agricole dans ses contextes : « Mission d’innovation et questions vives » ⌚22h 🎓2 ECTS
  • Maîtrise des savoirs disciplinaires : « Transition agroécologique : contributions disciplinaires et interdisciplinarité » ⌚80h 🎓10 ECTS
  • Méthodes d’enseignement liées à la discipline : « Conception et mise en œuvre des enseignements à l’échelle de la séance« ⌚58h 🎓10 ECTS
  • Numérique éducatif : « Pratique du numérique éducatif« ⌚18h 🎓3 ECTS
  • Langue Vivante ⌚10h 🎓1 ECTS
  • Pratique réflexive et initiation à la recherche 2 ⌚20h 🎓4 ECTS
  • L’enseignement agricole dans ses contextes : « Lien établissement/territoire » Stage Collectif, ⌚22h 🎓3 ECTS
  • Maîtrise des savoirs disciplinaires : « Approche disciplinaire d’une ou deux thématiques liées à la discipline » ⌚44h 🎓5 ECTS
  • Méthodes d’enseignement liées à la discipline : « Conception et mise en œuvre des enseignements à l’échelle de la séquence et valorisation des expériences vécues par les élèves » ⌚89h 🎓13 ECTS
  • Pratiques relationnelles : « S’entraîner à interagir avec des jeunes » ⌚32h 🎓2 ECTS
  • Numérique éducatif : « Enseigner avec le numérique » ⌚18h 🎓2 ECTS
  • Langue Vivante ⌚10h 🎓1 ECTS
  • Pratique réflexive et initiation à la recherche 3 ⌚13h 🎓4 ECTS
  • Cadres et Valeurs des métiers de l’éducation : « Cadre réglementaire des métiers de l’éducation » ⌚22h 🎓3 ECTS
  • Méthodes d’enseignement liées à la discipline : « Planification des enseignements à l’échelle d’un cycle de formation » ⌚44h 🎓11 ECTS
  • Numérique éducatif : « Relier le numérique aux didactiques des disciplines » ⌚18h 🎓2 ECTS
  • Langue Vivante ⌚12h 🎓2 ECTS
  • Pratique réflexive et initiation à la recherche 4 ⌚12h 🎓8 ECTS
  • 2 UE au choix ⌚13h/UE 🎓2 ECTS/UE

Stages (480h – 20 ECTS)

Les périodes de stage sont des temps de formation qui permettent l’observation, une immersion professionnelle et un exercice progressif du métier. Au sein de l’établissement d’accueil, les stages sont encadrés par un tuteur de la discipline sous la responsabilité du chef d’établissement.
La durée totale du stage est de :

  • en Master 1 : 8 semaines de stage d’observation et de pratique accompagnée.
  • en Master 2 : 10 semaines de stages dont deux liées à la conduite du mémoire de master, sept semaines liées aux méthodes d’enseignement de sa discipline (y compris avec le numérique) et une sur le contexte d’exercice (travail autour des 5 missions de l’Enseignement Agricole).

Pour la prochaine phase de candidature (2024-2025)

  • guide candidature sur la plateforme ensfea sur ce lien

Titulaire d’un diplôme français, certains candidats étrangers selon le profil (cf. critères détaillés sur MonMaster.gouv.fr )

Pour la 1ère année de Master M1, candidatures sur la plateforme MonMaster.

  • 02 avril au 28 mai 2024 : examen des candidatures par l’établissement.
  • 04 juin au 24 juin 2024 : phase d’admission (transmission des propositions d’admissions aux candidats et réponses des candidats à ces propositions).
  • 04 juin au 19 juillet 2024 : après acceptation d’une proposition d’admission, inscription administrative auprès de l’établissement

Les résultats des candidatures seront transmis aux candidats via la plateforme MonMaster.

Titulaire d’un diplôme international et/ou n’ayant jamais fait d’études en France

Pour la 1ère année de Master M1, candidatures sur la plateforme Ensfea. Le calendrier est identique au calendrier national MonMaster

  • 02 avril au 28 mai 2024 : examen des candidatures par l’établissement.
  • 04 juin au 24 juin 2024 : phase d’admission (transmission des propositions d’admissions aux candidats et réponses des candidats à ces propositions).
  • 04 juin au 19 juillet 2024 : après acceptation d’une proposition d’admission, inscription administrative auprès de l’établissement

Les résultats des candidatures seront transmis aux candidats via la plateforme Ensfea.

Pour la 2ème année de Master : candidatures sur la plateforme Ensfea

  • 04 mars au 07 juin 2024 : dépôt des candidatures sur https://candidature.ensfea.fr/authentification/connexion
    • guide candidature sur la plateforme ensfea sur ce lien
    • Pour les candidats retenus, les inscriptions devront obligatoirement être finalisées avant le 19 juillet
  • 25 mars au 14 juin 2024 : examen des candidatures
  • 24 juin au 19 juillet : phase d’admission et inscriptions administratives

Parmi les pièces à prévoir et à télécharger au cours de votre inscription en ligne :

  • la photocopie de la carte d’identité
  • une photo d’identité
  • un CV
  • une lettre de motivation
  • la photocopie de vos diplômes et vos relevés de notes
  • Si vous avez besoin de validation des acquis professionnels : télécharger le dossier dossier VAP

Les résultats des candidatures seront transmis aux candidats via l’application de Candidature (Menu « Mes candidatures ») et par mél.

Si vous êtes admis, vous devrez confirmer votre candidature ou vous désister sur l’application de candidature, Menu « Mes Candidatures ». Il est impératif de confirmer ou de se désister immédiatement après la réception de la décision.

Si vous confirmez votre candidature, vous recevrez alors par mél le lien vous permettant de finaliser votre inscription. Les dates d’inscription administrative seront disponibles ultérieurement.

Parcours ouverts pour l’année universitaire 2024/2025

  • Biologie – Écologie
  • Éducation socioculturelle : ESC
  • Sciences et techniques des agroéquipements, des équipements des aménagements hydrauliques : Agroéquipements
  • Sciences et techniques agronomiques : Productions Animales
  • Technologies Informatiques et Multi-Média : TIM

Le M1 est accessible :

  • aux titulaires d’une L3 ou d’un diplôme reconnu de niveau équivalent (180 ECTS). L’adéquation entre ce diplôme et la discipline d’enseignement du parcours demandé est requise ;
  • aux non titulaires d’une L3 ou d’un diplôme reconnu de niveau équivalent, sous réserve de l’acceptation de leur dossier de validation d’acquis professionnels par une commission VAP ou VES.

Avoir un niveau B1 en langues (anglais et autres langues)

Je candidate sous quel statut ?

Vous aurez un statut d’étudiant de l’enseignement supérieur agricole. Ce statut donne donc accès aux différentes aides financières (bourses sur critères sociaux, aide au logement…).

Si vous êtes en reprise d’études (Salarié du secteur public ou privé en CDI, CDD, intérimaire, demandeur d’emploi, non salarié (travailleur indépendant, profession libérale…), vous relevez de la Formation Continue.

Plusieurs dispositifs de financement existent. Il est possible de prétendre à une prise en charge des frais de formation en totalité ou partiellement par un organisme public ou privé.

Parcours ouverts pour l’année universitaire 2024/2025

  • Biologie-écologie
  • Éducation socioculturelle : ESC
  • Sciences et techniques agronomiques : Productions Végétales
  • Sciences et techniques des agroéquipements, des équipements des aménagements hydrauliques : Agroéquipements

Le M2 est accessible :

  • aux titulaires d’un M1 MEEF « enseignant du second degré »
  • aux titulaires ou non d’un autre M1 ou d’un diplôme reconnu de niveau équivalent sous réserve de l’acceptation de leur dossier de validation d’acquis professionnels par la commission VAP.

Le recrutement de ce Master s’effectue après examen préalable des dossiers de candidature. Dans certains cas, un entretien individuel peut être demandé.

Inscription en ligne via votre compte personnel de l’application des candidatures du 25 Juin au 19 Juillet 2024 : https://candidature.ensfea.fr/authentification/connexion

  • M1 sélectionnés sur MonMaster.gouv.fr ou sur PEF :
    • Les candidats ayant définitivement accepté une proposition au plus tard le Lundi 23h59 : inscription administrative ouverte à J+2 (= le mercredi suivant)
    • Les candidats ayant définitivement accepté une proposition au plus tard le jeudi 23h59 : inscription administrative ouverte à J+2 (= le samedi suivant)
    • Tous les candidats MonMaster devront créer leur compte sur l’application, à partir de l’adresse mail transmise sur MonMaster + le numéro de candidat MonMaster

  • M2 : 24 Juin au 19 Juillet 2024

Avant de vous inscrire en ligne, consultez et/ou téléchargez le guide de l’inscription :

Formation initiale

1ère étape : Il est obligatoire de souscrire à la Contribution de Vie Etudiante et de Campus (CVEC), instituée par la LOI n° 2018-166 du 08 mars 2018 « Orientation et réussite des étudiants ». Même si vous êtes exonéré(e), vous devez suivre la même démarche (Tarif 2024/2025 : 103 €).

Je me connecte sur le site national (https://cvec.etudiant.gouv.fr) afin d’obtenir une attestation d’acquittement ou d’exonération de la CVEC.
Cette contribution est obligatoire pour tous les étudiants français ou étrangers en formation initiale.
Si vous êtes stagiaire de formation continue, vous n’êtes pas concerné·e par la CVEC.

2ème étape : Vous devez vous acquitter des droits d’inscription. (Arrêté du 11 mai 2022 portant modification de l’arrêté du 19 avril 2019)

Formation continue

Vous êtes salarié du secteur public ou privé, demandeur d’emploi ou non-salarié, vous relevez de la Formation Continue.

Vous n’êtes pas concerné(e) par la souscription à la Contribution de Vie Etudiante et de Campus (CVEC).

Vous devez vous acquitter des droits de scolarité (Tarif 2024/2025 : 250 €) et des frais de Formation Continue, établis avec la Responsable de la Formation Continue Diplômante, selon votre mode de financement (Prise en charge employeur, prise en charge organisme du MASA, prise en charge demandeur d’emploi…).

Tarifs

Service Formations :

Responsable : Julie COUAILLER

Haut de page ↑