Experts associés de l’enseignement agricole

Des expert.e.s du monde professionnel et académique pour accompagner l’enseignement technique agricole !

logo experts associés

L’expert associé intervient donc auprès des différentes parties prenantes de l’enseignement agricole sur leur demande pour les accompagner sur des missions relatives aux transitions agroécologiques, climatiques, énergétiques, numériques et alimentaires.
Le dispositif vise à permettre aux établissements d’enseignement technique agricole d’actualiser leurs connaissances et de réaliser des projets en liens avec les transitions en bénéficiant d’une expertise à la pointe dans ces domaines. Par ailleurs l’intervention des experts associés se fera sans entrainer de coûts pour les établissements.

Que permet le dispositif Experts Associés de l’enseignement agricole

A travers ses missions et son expertise, l’expert associé permet de :

  • Soutenir/accompagner la mise en place d’enseignements portant sur les transitions (notamment dans le cadre d’unités d’enseignement relevant de l’initiative des établissements : MIL, UCAR, etc.) ; favoriser l’aménagement du temps scolaire en vue de renforcer/revaloriser les démarches interdisciplinaires ; favoriser le transfert d’expériences en provenance des experts associés (par exemple, en termes de construction de projets d’autonomie pédagogique des établissements) ; accompagner les directions dans le management de projets d’établissement intégrant la problématique des transitions (en vue par exemple de créer un environnement propice à l’adhésion des personnels et des apprenants).
  • Stimuler la mise en réseau des exploitations et ateliers adossés via son apport d’expertise dans la participation à l’expérimentation et à l’animation dans les territoires.
  • Doter les communautés enseignantes d’outils pédagogiques et didactiques leur permettant de se saisir avec leurs élèves des nouvelles thématiques ; accompagner l’actualisation de leurs connaissances sur ces thématiques.
  • Favoriser la compréhension et l’implication des élèves dans les transitions, via les stages en organismes et en exploitation (dont exploitation annexée), via l’organisation d’activités socio-culturelles au sein de l’établissement, via le renforcement de pratiques pédagogiques, telles celles de la classe inversée, destinées à les placer en situation de faire, mais aussi via des conférences.

Auprès de qui intervient un expert associé ?

Les interventions des experts associés concerneront, sans exclusive, 4 grandes cibles :

  • Communauté des directeurs des établissements d’enseignement technique
  • Communauté des directeurs d’exploitation agricole / ateliers technologiques
  • Communautés enseignantes et éducatives dans leur ensemble
  • Communauté des apprenants (les interventions des experts associés auprès de ce public se feront à la demande des équipes pédagogiques).

Comment intervient un expert associé de l’enseignement agricole ?

Afin de remplir tout ou partie des missions de l’expert associé, les interventions pourront revêtir les formats suivants :

  • Accompagnement collectif
  • Accompagnement individuel
  • Conception de formation
  • Conception de ressources
  • Conférence
  • Démonstration
  • Intervention en cours
  • Pratique accompagnée
  • Encadrement de stage

Dans la pratique, comment s’organisera une mission ?

Les établissements d’enseignement agricole seront invités à remplir, tout au long de l’année, des formulaires de demande d’intervention d’experts associés de l’enseignement agricole via la plateforme Démarches Simplifiées. Ces demandes seront réceptionnées par le service en charge du dispositif à l’Ensfea. Suite à un premier échange avec l’établissement d’enseignement agricole afin de s’assurer de la faisabilité de la demande et son adéquation avec le dispositif, les services en charge du dispositif chercheront un profil adapté au sein de la base d’experts associés labelisés. L’expert avec un profil en adéquation avec la demande sera contacté et se verra proposer d’intervenir. S’il accepte, il sera ensuite mis en contact avec l’établissement afin de mieux préparer son intervention et de fixer une date pour celle-ci. Une fois la date fixée, un ordre de mission sera émis.
Les frais de missions de l’experts associés seront pris en charge par le dispositif.
A l’issu de la mission il sera demandé à l’établissement d’enseignement agricole de remplir un formulaire d’évaluation de l’intervention afin de pouvoir contribuer à l’amélioration du dispositif. Il sera également proposé à l’expert associé de remplir un formulaire de retour à cette même fin.

Comment candidater pour devenir expert associé ?

Un premier prérequis à la candidature pour devenir expert associé est d’être employé ou affilié à un organisme ou établissement ayant signé un accord de participation au dispositif avec la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche (DGER) du Ministère de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire (MASA).

Si vous remplissez ce premier requis, vous pouvez déposer une candidature en téléchargeant le formulaire de candidature et en nous le transmettant par voie postale.

Par ailleurs, le processus est non discriminatoire et toute personne est encouragée à postuler.

Si votre dossier est retenu, vous serez convié à un séminaire visant à présenter l’enseignement agricole et le dispositif, ainsi qu’à présenter et expliquer les différentes méthodes d’intervention. La signature de la charte d’engagement de l’expert associé fixant le cadre déontologique dans lequel les experts situent leur action est la dernière étape pour devenir officiellement experts associé de l’enseignement agricole.

Comment est sélectionné un expert associé ?

Il est convenu que la sélection se fera sur des critères de légitimité scientifique et/ou technique du candidat.
La procédure de sélection se déroulera selon les étapes suivantes :

  1. Dépôt de la candidature pour devenir expert associé sur la plateforme Démarches
    Simplifiées lors de sessions planifiées plusieurs fois dans l’année
  2. Réception de la candidature par le service en charge du dispositif
  3. Pré-sélection de la candidature sur la base de la validité des informations fournies
  4. Evaluation de la candidature par le service chargé du dispositif sur la base des
    aptitudes et compétences du candidat à prendre part au dispositif. Cette évaluation
    donnera lieu à la rédaction d’un avis par le service en charge du dispositif. En cas de
    conflit d’intérêt, cette étape sera transférée à un autre membre du comité de pilotage
    du dispositif.
  5. Examen de la candidature par le comité de pilotage du dispositif en tenant compte de
    l’avis émis par le service en charge du dispositif.

Quels sont les engagements que prend un expert associé ?

L’expert associé s’engage :

  • À respecter les valeurs de la République et les principes de laïcité.
  • À adopter une posture impartiale et indépendante.
  • À être honnête, exact, fiable et le plus objectif possible.
  • À respecter et garder confidentielle toute donnée sensible pouvant lui parvenir dans l’exercice de la mission.
  • À se rendre disponible pour intervenir dans le dispositif lorsque cela lui est possible.

Précisions sur la note d’expertise et le CV requis pour candidater

Note d’expertise

La preuve d’expertise sera fournie sur un document au format .txt, .pdf., .docx, .odt faisant état des connaissances et de l’expérience du candidat dans les thématiques ciblées. Ce document doit être le plus possible sourcé quand cela est possible.
Le document devra faire au maximum 2 pages en police arial 12, avec un interligne de 1.0 et des marges standards (2.5 cm en haut, en bas, à gauche et à droite).
La bibliographie n’est pas incluse dans le décompte des 2 pages.
Il n’est pas demandé un simple état de l’art des connaissances actuelles sur les thématiques abordées mais bien une preuve de la maîtrise et de l’expertise du candidat dans ces thématiques.

CV

Le CV sera fourni sur un document au format .txt, .pdf, .docx ou .odt. Ce document contiendra les formations et expériences professionnelles justifiant son expertise. Par ailleurs, lorsque cela est applicable, le CV contiendra une liste des publications scientifiques, technique ou de vulgarisation dont le candidat est l’auteur ou co-auteur et dont les sujets se rapportent à l’expertise de ce dernier.

Comment faire une demande pour bénéficier du dispositif ?

Il suffit de déposer une demande sur Démarches Simplifiées (DS).

Qui peut faire une demande pour bénéficier du dispositif ?

Toute personne travaillant dans un établissement d’enseignement technique agricole peut
demander à bénéficier du dispositif. Cela inclut par conséquent :

  • les personnels de direction
  • les enseignants
  • les personnels éducatifs
  • les personnels des exploitations associées et ateliers technologiques

Vous souhaitez bénéficier d’informations supplémentaires et échanger avec nos services à propos de ce dispositif ?
Vous pouvez contacter le chargé de projet du dispositif experts associés de l’enseignement agricole dont vous trouverez les coordonnées ci-dessous :

 
Haut de page ↑