L’ENFA a 50 ans

50ans

L’ENFA a ouvert ses portes en octobre 1963 d’abord à Toulouse. Cinq ans plus tard, elle est installée sur un campus de 13 hectares au sein du Complexe d’Enseignement Agricole d’Auzeville.

Programme

La période célébrant ce 50ième anniversaire, s’étalera de juin à décembre 2013. L’Ecole organisera tout au long de cette période des manifestations sous le signe des 50 ans.

Mardi 25 juin   « Carrefour de la recherche »

La 3ème édition du Carrefour de la Recherche porte sur le thème « Produire et former autrement »
Projection du film recherche « De traces en traces  » – Film de Jean-Pascal Fontorbes et Anne-Marie Granié. Montage Jean-Michel Cazenave
Espace poster consacré à la présentation des activités de l’équipe technique des laboratoires de recherche et des travaux de recherche des doctorants.
Les posters sont exposés du 25 juin au 2 juillet dans le hall du bât 2.

Vendredi 5 juillet   Fête des personnels de l’Ecole

Tous les personnels de l’Ecole sont conviés à cette journée ainsi que les retraités ENFA qui ont été invités à se joindre à la fête et au repas.
Des activités et une exposition photo seront proposées aux personnels durant la journée.

 Mardi 17 Septembre Chaîne du livre

Les personnels, étudiants, stagiaires de l’ENFA, se sont mobilisés pour former « la Chaîne du livre ».Dans la joie et la bonne humeur, environ 20% du fonds ancien sont passés de main en main de l’ombre à la lumière, pour venir prendre place sur les étagères du local d’archives du CDI, leur offrant ainsi des conditions de conservation dignes de leur valeur.

 

Jeudi 19 décembre   Manifestation de fin d’année des festivités du 50ième anniversaire (ouvert au public en formation)

Jeudi 19 décembre, les personnels de l’Ecole, les retraités ENFA et publics en formation étaient invités à participer à la manifestation de fin d’année des festivités du 50ième anniversaire.
Un programme très éclectique autour du thème de « l’Alimentation ». Plusieurs activités étaient proposées tout au long de l’après-midi, afin de partager une réflexion et des actions citoyennes autour de cette thématique : projection de film – débat et ateliers … puis poursuivre par une soirée avec son lot de surprises !

Cette manifestation a été organisée avec le soutien des associations de l’Ecole, l’Association Sportive et Culturelle (ASC) et le club UNESCO de l’ENFA ainsi que le soutien financier de la CASDEN.

Au programme :

Projection d’un film documentaire « Taste the waste » sur la thématique du gaspillage alimentaire suivi d’un débat.

Ateliers

Plusieurs ateliers ont été proposés afin de rebondir par rapport à la thématique du film et de proposer et échanger sur des modes d’actions concrètes, faciles à mettre en place au quotidien pour limiter le gaspillage alimentaire.

  • Atelier Songhaï

Le Club UNESCO de l’ENFA propose la projection d’un film, suivie d’échanges sur le centre de Songhaï au Bénin.
Cette ferme pilote, dont l’activité est centrée à la fois sur la production et sur la formation, met en œuvre un système de production intégrée respectueux de l’environnement. Y sont pratiquées et enseignées : la diversification de l’agriculture, des techniques de production innovantes alliant méthodes traditionnelles et modernes, la captation et l’utilisation de biogaz, l’utilisation de l’énergie solaire pour la ferme et des techniques de recyclage et de revalorisation des déchets de la production.

  • Atelier Disco Soupe

La « Disco Soupe » est un mouvement solidaire et festif, dont l’objectif est de cuisiner ensemble et en musique des fruits et légumes de rebuts ou invendus, afin de sensibiliser au gaspillage alimentaire.
Le repas préparé ensemble sera ensuite distribué par les soins d’une association caritative.

  • Atelier Alimentation et Images 

Les stagiaires en éducation socioculturelle conçoivent et animent deux ateliers :

  « L’atelier d’imprimerie » :
Le principe
Les participants réalisent une gravure sur linoléum format A5. Chaque réalisation est « imprimée » en 10 exemplaires (100 cartes à distribuer lors de la soirée ENFA)
Le thème :
Le partage de recettes de cuisines : au  recto, les participants à l’atelier dessinent, écrivent, symbolisent leur culture culinaire. Lors de la soirée, les cartes sont disposées comme des marque-place. Au verso, un espace laissé libre pour écrire une recette de cuisine « de famille » avec des produits locaux, qui pourra passer de main en main pour un échange au hasard lors de la soirée.

– « Porteurs de paroles » : Une équipe recueille dans l’espace public des témoignages sur une question de société en lien avec la thématique du « gaspillage alimentaire » Le porteur de parole, c’est un dispositif comprenant une question sur un panneau grand format affiché dans un espace public, une table avec des boissons pour la convivialité et des animateurs présents pour faire naître le débat, pousser à l’argumentation, recueillir l’opinion des passants à la question, et les retranscrire sur des petits panneaux, créant ainsi au fur et à mesure un décor constitué des réponses, positions et arguments donnés par les personnes rencontrées.

  • Atelier Analyse Sensorielle 

Les stagiaires en biochimie, microbiologie et biotechnologie et génie alimentaire vous invitent à échanger et partager des expériences olfactives.

  •  Atelier Aliment-taire / Alimen-dire 

A partir d’un jeu de société coopératif « Légumady », chaque participant s’exprime sur son alimentation et ses ressentis. Comment ? A l’aide d’échanges de recette ou de tests mettant en œuvre nos sens, notre regard sur notre alimentation ou celle de l’autre …
Ce jeu (Légumady) pour lequel l’ENFA a été sollicitée, s’appuie sur le développement de la consommation des légumes pour inciter la population à réfléchir à ses pratiques de consommation par une approche ludique.

  • Atelier du Jeu de la Pêche 

Ce jeu d’éducation au développement sensibilise à la gestion des ressources alimentaires naturelles mais limitées… Ce jeu peut s’adapter aussi bien à un public d’adultes qu’à des classes de lycée et BTSA. Atelier ludique

  • Atelier « Accommoder les restes  »

Ou « comment préparer le repas le dîner du jeudi soir avec ce qu’il reste dans le réfrigérateur, le légumier et, peut-être, le congélateur ? »
Animé par une restauratrice, cet atelier sera pratique.
Et en plus, les participants repartiront avec l’envie de révolutionner leurs habitudes culinaires !

 

Haut de page ↑